Slider Shadow

Avoir de beaux ongles : c’est tout un art !

Written by: kelly Date of published: . Posted in Astuces

Les femmes aiment toujours se faire belles jusqu’au bout des doigts. Pour atteindre la perfection, elles ont toujours leurs astuces pour rester branchées. En tout cas, elles choisissent avec soin la tenue à porter et n’oublient pas de prendre soin de leur maquillage et de leurs ongles. Et si elles ont des ongles trop courts, elles n’hésitent pas à utiliser de faux ongles pour plus d’esthétisme. Ces derniers sont d’ailleurs posés par un prothésiste ongulaire qui, pour donner un effet plus original et stylé aux ongles, les décore avec des motifs ou des vernis. Impressionnées par le résultat des soins des ongles que proposent les prothésistes ongulaires, certaines de nos lectrices ont eu envie d’en savoir plus sur ce métier de prothésiste. Pour satisfaire leur curiosité, voici ce que notre équipe leur a récolté.

La formation

Le prothésiste ongulaire a recourt à de nombreuses techniques pour rendre les ongles plus beaux que jamais. Citons entre autres l’extension des ongles. Quand les ongles sont abîmés, s’effritent ou se dédoublent, ce professionnel peut utiliser de faux ongles pour donner des ongles bien soignés aux femmes. Sachez que le modelage des faux ongles en plastique se fait avec deux produits différents : soit avec un gel, soit avec une résine. Après la pose, le prothésiste ongulaire camoufle le point intermédiaire entre l’ongle naturel et le faux ongle. Il ne lui reste plus qu’à décorer les ongles avec du french manucure, des couches de vernis, du strass, des stickers ou encore d’autres motifs. Le prothésiste ongulaire peut également réparer les ongles abîmés, cassés ou ébréchés.

Si vous êtes intéressé par ce métier, sachez qu’il y a plusieurs types de formations à suivre pour le maitriser. La formation peut se faire au sein d’un salon-école privé. En tout cas, votre formation peut être validée par un CAP esthétique-cosmétique-parfumerie ou encore le CQP en styliste ongulaire. Pour accéder à cette dernière formation, il faut posséder un diplôme en esthétique ou en coiffure. Il est toutefois à noter qu’on peut aussi se former en alternance. La formation se fait au rythme du centre de formation. C’est ce dernier qui définit les jours en entreprise et les jours en centre de formation.

Où travaille le prothésiste ongulaire ?

Le prothésiste ongulaire peut travailler à son propre compte et être indépendant en ouvrant un salon privé. Sinon, il peut travailler pour le compte d’une autre personne ou d’une institution. Ses lieux de travail sont divers. Il peut travailler dans un salon de coiffure, un salon d’esthétique, un grand magasin de mode, une boutique de produits de beauté, un rayon parapharmacie, un bar à ongles… Le prothésiste ongulaire peut également se déplacer chez le client. Il est parfois un agent polyvalent qui s’occupe d’autres activités que la pose de faux ongles. Dans un salon de beauté ou un magasin de produits de beauté, le prothésiste ongulaire, en plus de faire son métier peut aussi être un commercial. En tout cas, pour pratiquer son travail, il utilise différents outils comme les limes, les capsules, les aspirateurs de table, les coussins repose-main, les pinces, les blocs polissoires, les bâtonnets, les pinceaux et les ciseaux.

Laisser un commentaire